Micro-entrepreneur, quelle couverture santé ?

le

Micro-entrepreneur, quelle couverture santé ?

Quels sont les droits du micro-entrepreneurs en couverture santé ? Le statut micro-entrepreneur est sans doute le plus facile à acquérir en France. En effet, sa démarche a été entièrement facilitée puisqu’il suffit désormais d’un remplissage de formulaire en ligne pour accéder à la vie professionnelle de vos rêves. C’est très simple, mais vous devez aussi maîtriser d’autres sujets comme la couverture sociale. Qu’en est-il de celle-ci ?

La couverture santé du micro-entrepreneur

La couverture santé micro-entrepreneur relève du régime social des indépendants ou RSI. Au même titre que les travailleurs indépendants donc, vous devez payer vos charges sociales auprès du RSI en tant que micro entrepreneur chaque mois ou tous les 3 mois.

Toutefois, votre démarche est plus simplifiée quant au versement de ces cotisations grâce au régime micro-social. En effet, si les travailleurs indépendants doivent attendre 1 an pour pouvoir déclarer leurs charges sociales, ce n’est pas le cas pour les micro-entrepreneurs. Ces derniers les déclarent au fur et à mesure de l’encaissement de leurs recettes. Ainsi, les cotisations sont payées immédiatement après la déclaration mensuelle ou trimestrielle auprès de l’URSSAF.

Couverture santé micro-entrepreneur renforcée en cas d’activité principale

Il y a une grande différence, selon le cas où vous exerciez votre activité du micro-entrepreneur comme activité principale ou secondaire. Dans le premier cas, le remboursement est versé auprès d’une mutuelle conventionnée responsable de votre assurance maladie. Au contraire, si elle constitue une source de revenus complémentaire, vous restez affilié à votre régime d’assurance maladie d’entreprise.

Toutefois, la prise en charge reste la même dans les deux cas comme pour tous les autres assurés. Les remboursements obtenus sont donc les mêmes pour tout le monde pour les consultations, la paternité, l’hospitalisation, etc. En revanche, si c’est votre activité principale, vous pouvez demander des indemnités quotidiennes si vous êtes forcé de prendre un congé.

Une mutuelle, un besoin fondamental pour un micro-entrepreneur

Étant donné que la Sécurité sociale délaisse de plus en plus les assurés actuellement, prendre une mutuelle de santé supplémentaire devient une nécessité pour vous comme pour tous les autres. C’est surtout le cas si vous n’êtes pas déjà couvert par une autre mutuelle en tant que fonctionnaire, étudiant ou salarié. Sachez tout de même comment choisir le meilleur contrat de complémentaire santé pour vous en choisissant le prestataire qui répond le plus aux besoins de votre famille. Comparez aussi les professionnels entre eux pour bénéficier des meilleurs tarifs et garanties.

Que faire si votre revenu ne vous permet pas de souscrire à une mutuelle ?

Bon nombre des micro-entrepreneurs peinent à dépasser le SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance) par mois et cela les découragent à prendre une mutuelle. Si c’est votre cas, faites appel aux organismes publics pour vous aider à couvrir le maximum de frais possibles. Contactez, par exemple, la CMU-C ou la Couverture maladie universelle complémentaire pour voir si vous répondez à leur profil afin de jouir d’une assurance maladie gratuite. Sinon, il vous reste l’option de l’ACS ou l’aide à l’Acquisition d’une complémentaire santé.

 

© Michaël Mahiddini

Michael MAHIDDINI – APA ASSURANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – SERENIUM FINANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – ENAM INVEST – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49