PATRIMOINE : Les investissements préférés des Français.

Quels sont les investissements préférés des Français.

Au début de l’année 2015, on compte plus de 9 Français sur 10 qui détiennent un patrimoine. Qu’il s’agisse d’un investissement dans le secteur immobilier, professionnel ou financier (autre qu’un compte chèque), ce fort succès semble stable depuis près de 20 ans.

Seulement, précise Michaël Mahiddini, les comportements patrimoniaux se diversifient, et même si les chiffres paraissent invariables, depuis la crise, les épargnants et investisseurs craignent les pertes et fuient toutes les solutions à risques au profit de produits sécurisés et sécurisants.

Les banques, assurances, … l’ont bien compris et proposent de plus en plus de produits sécurisés, comme l’explique Michaël Mahiddini. La concurrence est rude, et se fait de plus en plus intense que les rendements ont baissé de manière considérable laissant à un nouveau critère de choix : la fiscalité.

shutterstock_282169310

L’immobilier a le vent en poupe

Nous sommes donc là dans un contexte plus que favorable pour le secteur immobilier, puisque, précise Michaël Mahiddini, les logements et le foncier représentent près de 58 % du total des actifs détenus par les Français contre moins de 47 %, il y a une petite vingtaine d’années.

L’envolée des prix du logement et des terrains y est pour beaucoup, mais malgré la flambée des prix, on compte de plus en plus d’acheteurs.

En effet, précise Michaël Mahiddini, près de 63 % des ménages possèdent de nos jours, un bien immobilier contre 58,5% en 1998. Ainsi, souligne Michaël Mahiddini, le contexte socio-économique qui certes, tend à l’inquiétude face à l’avenir des retraites et aux risques concernant certains rendements, mais qui présente aussi des taux d’intérêt en berne et des avantages fiscaux non négligeables, place tout de même la pierre au sommet des placements préférés des Français.

Les chiffres sont clairs, explique Michaël Mahiddini, on observe une valorisation d’environ 7 000 milliards d’euros. En effet, poursuit-il, en moyenne, un ménage propriétaire possède 390 000 euros de patrimoine immobilier, soient environ 325 000 euros de capital en ôtant les crédits, contre 133 000 en 1998. Une progression qui parle d’elle même et qui fait exploser les compteurs, puisqu’on atteint les +141 % sur un peu moins de 20 ans… note Michaël Mahiddini.

L’assurance Vie continue sa lancée.

Autre investissement toujours autant prisé par les Français, si ce n’est de plus en plus, explique Michaël Mahiddini : l’Assurance Vie.

En effet, l’Assurance Vie fait partie des supports financiers les plus plébiscités et se détache de tous les autres contrats d’épargne.

Comme le précise Michaël Mahiddini, son intérêt fiscal y est pour beaucoup. En effet, lorsqu’elle est utilisée notamment pour préparer sa retraite, l’Assurance Vie permet de sécuriser une partie de son épargne parce qu’elle facilité la transmission du patrimoine et qu’elle continue à offrir des rendements attrayants (2,3% en moyenne en 2015) dans un contexte de taux zéro.

Dès lors, poursuit Michaël Mahiddini, l’Assurance vie connaît un vif succès et séduit de plus en plus d’épargnants. Ainsi, près de 37 % des ménages détiennent aujourd’hui un contrat d’Assurance Vie contre moins de 29 % des ménages en 1998.

L’intérêt pour les actions et l’épargne logement décline.

Les actions pâtissent de l’aversion qu’ont les Français pour les risques élevés. En effet, explique Michaël Mahiddini, moins de 15 % des ménages en détiennent de nos jours, contre 17 % en 1998. Ce déclin s’explique en partie par la forte baisse des cours boursiers intervenue en 2007-2008, mais aussi celle du début des années 2000. Entre la baisse du taux de detention, celle des cours par rapport à leurs pic de la fin des années 2000, les actions cotées représentent seulement 1,6% du patrimoine financier des ménages français, c’est-à-dire moitié moins qu’au début des années 2000.

Autre support de plus en plus délaissé, l’épargne logement, qui s’explique notamment par la reduction des avantages PEL, la faiblesse des rendements proposes et la concurrence de plus en plus importante des crédits immobilier non réglementés.

Notre Bilan 2015

© Michaël Mahiddini

Michael MAHIDDINI – APA ASSURANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – SERENIUM FINANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – ENAM INVEST – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49