RETRAITE : Un départ à la retraite à 63 ans pour 2025 ?

RETRAITE : Un départ à la retraite à 63 ans pour 2025 ?

RETRAITE : Un départ à la retraite à 63 ans pour 2025 ? Ce mercredi, l’institut Montaigne publie un rapport qui propose de rallonger la durée de cotisation à 63 ans et faire converger les retraites du public et du privé. Explications par Michaël Mahiddini.

shutterstock_241898656

Une durée de cotisation sur 43 ans ?

Ce mercredi 17 février, l’Institut Montaigne, Think Tank libéral publie son rapport pour assurer l’avenir des retraites. Travailler plus longtemps et aligner les régimes privés et publics de retraite sont les deux points mis en avant par l’institut pour y contribuer.

Comme l’explique Michaël Mahiddini, l’avenir des retraites reste fragile malgré les nombreuses réformes qui se sont succédées depuis 1993.

Dès lors, l’Institut Montaigne propose de rallonger la durée de cotisation à 43 ans en 2025 et en fixant l’âge de départ à la retraite à 63 ans, au lieu de 62 ans actuellement, précise Michaël Mahiddini.

En effet, poursuit Michaël Mahiddini, la loi de 2014 a déjà prévue un allongement de la durée de cotisation, mais d’une manière plus progressive, c’est à dire d’un trimestre tous les trois ans et montant la période de cotisation jusqu’à 43 ans, soient 172 trimestres en 2035.

Aussi, l’Institut Montaigne insiste sur l’importance du recul de l’âge et non moins de celui de la durée de cotisation qui paraît avoir à long terme de moindres impacts. Il serait donc plus favorable pour l’avenir des retraites d’augmenter l’âge de départ à la retraite plutôt que d’augmenter de nouveau la durée de cotisation.

Cependant, précise Michaël Mahiddini, le taux d’actifs dans la tranche 55-64 ans en France compte 48,9 % de la population contre 66,1 % pour la moyenne des pays de l’OCDE.

Vers une convergence des régimes publics et privés ?

Comme le souligne l’Institut Montaigne dans son rapport, l’avenir des retraites tient surtout à la question du « calcul des droits ».

En effet, comme l’explique Michaël Mahiddini, la convergence des régimes publics et privés pourrait être un point clef d’une nouvelle réforme des retraites. Car, poursuit-il, la pension de retraite des agents de l’Etat et des bénéficiaires de la plupart des régimes spéciaux est calculée sur les six derniers mois contre les 25 meilleures années pour les salariés du privé.

Dès lors, et dans un objectif financier, l’Institut Montaigne propose un alignement rapide pour toutes les personnes à plus de sept années de la retraite mais aussi l’annulation du compte pénibilité (qui permet un départ anticipé à la retraite).

shutterstock_164848472

© Michaël Mahiddini

Michael MAHIDDINI – APA ASSURANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – SERENIUM FINANCES – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49

Michael MAHIDDINI – ENAM INVEST – 9, rue Berteaux Dumas – 92200 Neuilly-sur-Seine 01 48 45 09 49